Alerte Rouge !

Petit bilan vidéo de la 1ère phase d’ALERTE ROUGE ! Merci à tous.

Communiqué de presse

Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre

Lancement d’une opération LUMIERE à travers toute la France


La France subit de plein fouet les conséquences du Covid-19 menaçant des secteurs d’activité entiers directement liés aux rassemblements de publics divers, au premier rang desquels l’évènementiel et le spectacle : premiers arrêtés, et derniers à pouvoir repartir, faute de la visibilité indispensable à la reprise.

Ainsi, du 14 au 18 septembre, dans toute la France et avec le concours des pouvoirs publics, les prestataires techniques et les fabricants/distributeurs éclaireront en rouge leurs entreprises mais également des bâtiments publics et privés, à Paris, Marseille, Strasbourg, Tours, Orléans, Tourcoing et bien d’autre villes encore.

Outre les entreprises du secteur qui seront éclairées dans toutes les régions de France, quelques exemples des premiers lieux « partenaires » (la liste des lieux participants est à retrouver sur le site du SYNPASE et sera actualisée régulièrement) :

  • Parc de l’Evènement (91)
  • Conseil Régional d’Occitanie (31)
  • Château de Vaux le Vicomte (77)
  • Place du Martroi (45)
  • Kabardok du Port (97)
  • Mairie de Brignais (69)
  • Le Pin Galant (33)
  • Parc des expositions de Mulhouse (68)
  • Opéra de Clermont-Ferrand (63)
  • Théâtre de la ville – Espace Cardin (75)
  • L’Axone (25)
  • Le Castel (16)
  • Le Spot (71)
  • L’Axe Majeur (95)
  • Et bien d’autres encore…

L’objectif de l’opération ALERTE ROUGE est de « mettre la lumière » sur nos savoir-faire et de sensibiliser le Gouvernement ainsi que les décideurs et élus des territoires au drame économique et social qui s’annonce, afin d’obtenir la mise en place d’un plan de soutien spécifique aux TPE/PME de l’évènementiel et du spectacle.

Les prestataires techniques du spectacle vivant et de l’évènement (sonorisation, éclairage, vidéo, structures, décors, régie, etc.), représentés par le Synpase, sont aujourd’hui démunis, face à un effondrement de leur chiffre d’affaires de 80% en moyenne en 2020, et aux plus grandes incertitudes pour le début de l’année à venir, menaçant directement et à très court terme leur survie, ainsi que celle des dizaines de milliers d’emplois qui les composent.

Sans ces entreprises techniques, point de concerts, de festivals, d’évènements professionnels… !

The show must go on !

Retrouvez le communiqué du 24 juillet 2020